Beauté pendant la grossesse

La beauté de la femme enceinte nécessite des soins particuliers. La première façon d’être belle pendant la grossesse est de ne pas faire les mêmes choix qu’avant. Voyons ensemble comment les attitudes et les choix de la future mère changent.

Les crèmes de jour et les crèmes de nuit sont formulées différemment : les premières, bien que différentes selon le type de peau, ont généralement une texture plus légère et sont donc la base idéale du maquillage, car elles ne graissent pas et garantissent un effet qui prolonge la tenue du maquillage. C’est leur tâche de protéger la peau des agents externes avec une barrière mince, d’empêcher l’évaporation de l’eau de la surface de la peau, d’hydrater. De plus, les nouvelles formulations sont presque toujours enrichies de filtres solaires, qui assurent une protection efficace contre les UV en toutes saisons de l’année.

Les crèmes de nuit, en revanche, ont une composition plus riche et plus nourrissante, puisqu’elles ont pour fonction de « restituer » à la peau les substances qui sont inévitablement privées pendant la journée en raison des agressions environnementales, comme le soleil, la pollution, le froid ou les changements de température.

De plus, la nuit, alors que de nombreuses autres activités de notre organisme sont au repos, le renouvellement des cellules de la peau se fait à pleine vitesse, la peau est donc en condition optimale pour bénéficier des bienfaits d’un cosmétique plus riche.
Bref, si vous ne voulez pas emporter deux cosmétiques pour un week-end hors de la ville, vous pouvez utiliser la crème de jour même pour la nuit, mais pour les soins quotidiens, il vaut mieux opter pour deux produits différents.

La principale caractéristique des crèmes pour les yeux est qu’elles ont un pH similaire à celui des larmes et qu’elles peuvent donc être appliquées en toute tranquillité même dans une zone aussi délicate, contrairement aux produits pour le visage qui, sauf indication contraire sur l’étiquette, ne sont généralement pas recommandés pour la zone périoculaire car ils peuvent provoquer des brûlures ou irritations. De plus, la peau de cette zone est plus mince, ce qui nécessite des formulations particulièrement légères, en sérum, fluide ou gel, qui sont rapidement absorbées.

Le choix est si vaste que chacun peut identifier le type de cosmétique adapté à ses besoins : pour masquer la fatigue, par exemple, il existe des gels décongestionnants et masques grossesse qui améliorent la microcirculation et réduisent les cernes grâce à des effets optiques spéciaux qui camouflent l’halo sombre ; Ces produits sont disponibles sur le site daylilyparis.com 

Si le problème réside dans les poches sous les yeux, signe de rétention d’eau (dont vous pouvez facilement souffrir dans les neuf mois), masser doucement de l’intérieur vers l’extérieur, aide à éliminer les liquides accumulés et « dégonfle » un peu ;
Si vous voulez donner à vos yeux un aspect plus reposé et un effet tenseur immédiat, cédez la place à un sérum à action liftante ;

Les produits nettoyants ont une action différente de celle des exfoliants : les premiers ont pour tâche de « capturer » la saleté qui se dépose à la surface de la peau et de l’éliminer par rinçage. L’exfoliant ou exfoliant, par contre, grâce à l’action légèrement abrasive exercée par les microgranules de jojoba ou d’autres fruits, a pour fonction d’éliminer les cellules mortes en surface qu’un détergent commun ne peut détacher et purifier la peau, ce qui lui donne un aspect plus lisse et plus uniforme. Une opération adaptée à tous les types de peaux et en toutes saisons, mais surtout à la fin de l’été, pour éliminer les résidus de bronzage qui laissent un aspect terne et un teint inégal.

Il est conseillé de frotter pendant les neuf mois, surtout dans les zones les plus sujettes aux vergetures, car l’exfoliation stimule le renouvellement cellulaire et réactive la circulation à la surface. De plus, il améliore l’absorption des crèmes anti-vergetures qui seront appliquées immédiatement après. Sur les zones les plus délicates, comme les seins, le décolleté et les bosses, il est conseillé d’utiliser un produit spécifique pour les peaux sensibles et de le masser par légers mouvements circulaires sur la peau humide. Mieux vaut ne pas appliquer le gommage plus de 1 à 2 fois par semaine, pour éviter d’irriter la peau.

Il est vrai que dans la plupart des cas les hormones de la grossesse réduisent la production des glandes sébacées, et que celles qui souffraient déjà d’une peau grasse ou impure pourraient continuer à avoir le même problème pendant les neuf mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *