L’anodynine est une substance sanguine qui apaise la douleur

Des chercheurs américains ont découvert dans le sang humain une substance qui semble soulager, voire éliminer, la douleur sur une longue période de temps. Cette substance, qui a déjà été utilisée dans plusieurs expériences de laboratoire, a une réaction aussi puissante que la morphine et son action dure plusieurs heures.

Les scientifiques pensent que l’anodynine est une hormone. Cette substance a été appelée anodynine, dérivé du mot anodine, qui signifie apaiser la douleur.

Les scientifiques pensent que l’anodynine est une hormone dont le rôle serait précisément de repousser la douleur, bien qu’elle puisse aussi avoir d’autres fonctions sur le sommeil, l’éveil et même les émotions. Dans l’état actuel de la recherche, il ne s’agit que de conjectures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *