Yaourt « normal » même en cas d’intolérance au lactose

 

En Allemagne, environ un adulte sur dix souffre d’intolérance au lactose parce qu’il ne possède pas les enzymes nécessaires pour décomposer le sucre du lait. Le marché alimentaire dispose aujourd’hui de nombreux produits laitiers sans lactose prêts pour les personnes concernées. Y compris les yaourts. Cependant, ils sont assez chers par rapport à leurs homologues conventionnels – et la question de savoir s’ils sont vraiment nécessaires est plus que discutable. Depuis une vingtaine d’années, il est scientifiquement prouvé que le yaourt ne fournit pas seulement du sucre de lait, mais aussi des bactéries pour sa digestion. Et dans le produit laitier fermenté, ils sont si bien protégés que même suffisamment d’entre eux survivent au passage à travers l’estomac acide pour pouvoir commencer leur travail digestif dans l’intestin. Le yaourt est donc déjà une source de lactose autodestructeur qui n’a plus besoin d’être « sucré » pour être comestible pour une personne intolérante au lactose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *